Vous avez entreposé quelques meubles, retiré les photos de famille et repeint certains murs. Votre maison est prête à séduire les acheteurs potentiels. Est-elle prête aussi à subir l’inspection préachat ?

L’inspecteur sera à l’affût non seulement des problèmes graves, mais aussi des moindres défauts. Plus il en trouvera, plus son rapport s’allongera et plus élevé sera le risque que les acheteurs déchantent.

Les petits défauts sont autant d’irritants qui s’additionnent et qui peuvent déplaire aux acheteurs pointilleux. D’autres problèmes, comme des fissures de fondation ou une entrée d’eau désuète, peuvent carrément mettre en péril une transaction.

Voici quelques mesures simples et peu coûteuses pour préparer votre propriété à l’inspection préachat.

LIRE LA SUITE...

Laissez-nous un commentaire