La Presse canadienne

Publié le 6 maiMis à jour hier à 0h24

Les ventes résidentielles dans la région métropolitaine de Montréal ont bondi de 25,5 % en avril par rapport au même mois l’an dernier.

Il s’agit du troisième mois consécutif où une forte hausse est observée, ramenant ainsi l’activité à des niveaux comparables à sa moyenne historique pour cette période de l’année, selon l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ).

Celle-ci indique que les ventes de propriétés résidentielles dans la région ont totalisé 4688 pour le mois, contre 3734 en avril 2023.

Laval est le secteur qui a connu la plus forte progression à 35 %, suivi de l’île de Montréal (27 %), la Rive-Nord (26 %), la Rive-Sud (23 %), Saint-Jean-sur-Richelieu (22 %) et Vaudreuil-Soulanges (13 %).

Le prix médian a augmenté d’une année sur l’autre pour tous les types de propriétés, mené par une hausse de 7 % du prix d’une maison unifamiliale pour atteindre 575 000 $ le mois dernier.

Pendant ce temps, le prix médian d’un plex a augmenté de 4 % pour s’élever à 754 000 $ et celui d’une copropriété a augmenté de 2,7 % pour s’établir à 400 598 $.

De l’avis du directeur du service de l’analyse de marché de l’APCIQ, Charles Brant, le mois dernier « confirme une reprise très réactive du marché » en raison de deux éléments : des « perspectives de plus en plus évidentes et imminentes du retour à un cycle baissier des taux d’intérêt et une reprise de la croissance des prix que cette baisse des taux peut suggérer ».

Les inscriptions en vigueur en avril ont bondi de 19 % par rapport à l’année précédente pour se chiffrer 18 932, tandis que les nouvelles inscriptions ont augmenté de 33,1 % pour atteindre 7099.

VOIR L’ARTICLE

Autres articles pouvant vous intéresser
Renouveler votre hypothèque: taux fixe ou taux variable?
Achat propriétéHypothèqueImmobilierNouvelles
Renouveler votre hypothèque: taux fixe ou taux variable?
25 mai 2024

Par Carole Le Hirez 23 mai 2024 Le taux variable vous permet d’économiser quand les taux diminuent. Mais le taux fixe de courte durée est avantageux en période d’incertitude. Alors, lequel choisir ? Comparez vos options en tenant compte de vos besoins et de votre niveau de tolérance au risque. Plusieurs économistes pensent que la Banque

Les ventes résidentielles en hausse de 10 % en avril
Achat propriétéImmobilierNouvellesVente propriété
Les ventes résidentielles en hausse de 10 % en avril
18 mai 2024

(Ottawa) Le nombre de ventes résidentielles en avril a augmenté de 10,1 % par rapport à la même période l’an dernier, selon l’Association canadienne de l’immobilier (ACI). Le nombre de propriétés ayant changé de main a toutefois diminué par rapport au mois de mars, malgré un afflux de nouvelles inscriptions sur le marché.Mis à jour le 15 mai SAMMY

Laissez-nous un commentaire