Aucun achat de terrain à des fins de construction résidentielle n’a été effectué dans l’île de Montréal depuis deux mois, constate un spécialiste des transactions de terrains.

Pareille apathie n’augure rien de bon pour l’ajout de logements à l’avenir, au moment où le marché a cruellement besoin de nouvelles habitations.

André Dubuc LaPresse

Du jamais-vu, selon l’expert qui a colligé ces données. Il restait cinq jours avant la fin du mois, au moment d’écrire ces lignes.

Zéro, c’est le nombre de terrains résidentiels qui ont changé de mains en avril et mai dans l’île de Montréal. 

Du jamais-vu, selon l’expert qui a colligé ces données. Il restait cinq jours avant la fin du mois, au moment d’écrire ces lignes.

LIRE LA SUITE ICI

Autres articles pouvant vous intéresser
Une baisse des taux d’intérêt est possible cette semaine, selon des économistes
Achat propriétéHypothèqueNouvellesVente propriété
Une baisse des taux d’intérêt est possible cette semaine, selon des économistes
23 juillet 2024

Les économistes et les observateurs du marché prédisent que la Banque du Canada réduira à nouveau les taux d’intérêt cette semaine, alors que les preuves d’un ralentissement durable de l’inflation s’accumulent. Mis à jour hier à 19h40 AMANDA STEPHENSON La Presse Canadienne Les attentes selon lesquelles la banque abaisserait son taux directeur lorsqu’elle fera son

Les ventes résidentielles en hausse au deuxième trimestre
Achat propriétéHypothèqueNewsNouvellesVente propriété
Les ventes résidentielles en hausse au deuxième trimestre
17 juillet 2024

Publié le 12 juillet La Presse Canadienne (L’Île-Des-Sœurs) Le marché immobilier au Québec reprend de la vigueur. Les ventes résidentielles ont augmenté de 12 % dans la province au deuxième trimestre de 2024 par rapport à l’année précédente, a indiqué l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) dans un communiqué vendredi. Il y a eu

Laissez-nous un commentaire