Le chroniqueur économique réagissait à la consultation publique sur les pratiques des courtiers immobiliers dans un contexte de surchauffe et l’opposition entre entre l’Association professionnelle des courtiers immobiliers

(APCIQ) et Andrés Fontecilla de Québec solidaire.

« Ils ne font que faire leur job. Dans la tête du vendeur, du consommateur, il ne veut pas manquer son coup. Il va prendre le courtier qui frappe le plus fort dans son quartier, qui est le plus imposant (…)

Ça crée un univers de surchauffe, un univers où il y a des vedettes. C’est comme des joueurs de hockey. C’est rendu des vedettes qui ont pignon sur rue, qui sont connues dans ton quartier. »

ÉCOUTEZ LA CHRONIQUE ICI

Autres articles pouvant vous intéresser
Une baisse des taux d’intérêt est possible cette semaine, selon des économistes
Achat propriétéHypothèqueNouvellesVente propriété
Une baisse des taux d’intérêt est possible cette semaine, selon des économistes
23 juillet 2024

Les économistes et les observateurs du marché prédisent que la Banque du Canada réduira à nouveau les taux d’intérêt cette semaine, alors que les preuves d’un ralentissement durable de l’inflation s’accumulent. Mis à jour hier à 19h40 AMANDA STEPHENSON La Presse Canadienne Les attentes selon lesquelles la banque abaisserait son taux directeur lorsqu’elle fera son

Les ventes résidentielles en hausse au deuxième trimestre
Achat propriétéHypothèqueNewsNouvellesVente propriété
Les ventes résidentielles en hausse au deuxième trimestre
17 juillet 2024

Publié le 12 juillet La Presse Canadienne (L’Île-Des-Sœurs) Le marché immobilier au Québec reprend de la vigueur. Les ventes résidentielles ont augmenté de 12 % dans la province au deuxième trimestre de 2024 par rapport à l’année précédente, a indiqué l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) dans un communiqué vendredi. Il y a eu

Laissez-nous un commentaire