RENDEZ-VOUS IMMOBILIER

Tout faire (ou presque) pour vendre sa maison

Un peu de désespoir, mais beaucoup d’idées. C’est ce qui résume l’état d’esprit actuel d’Arnaud Banel, un Montréalais qui essaie par tous les moyens de vendre sa maison d’un quartier central depuis plus de six mois.

L’homme est persuadé d’avoir un excellent produit entre les mains. Sa maison de ville de 2620 pi2, construite en 2013, offre quatre chambres à coucher, deux garages chauffés, deux terrasses et est située non loin du métro Papineau.

Mieux encore : son prix de vente est hautement concurrentiel, soit 258 $ du pied carré. C’est moitié moins que les condos neufs du centre-ville.

Par

Laissez-nous un commentaire