Non classé
RENDEZ-VOUS IMMOBILIER

Tout faire (ou presque) pour vendre sa maison

Un peu de désespoir, mais beaucoup d’idées. C’est ce qui résume l’état d’esprit actuel d’Arnaud Banel, un Montréalais qui essaie par tous les moyens de vendre sa maison d’un quartier central depuis plus de six mois.

L’homme est persuadé d’avoir un excellent produit entre les mains. Sa maison de ville de 2620 pi2, construite en 2013, offre quatre chambres à coucher, deux garages chauffés, deux terrasses et est située non loin du métro Papineau.

Mieux encore : son prix de vente est hautement concurrentiel, soit 258 $ du pied carré. C’est moitié moins que les condos neufs du centre-ville.

Other articles that may interest you
Scénarios en vue de la baisse (espérée) des taux
Non classé
Scénarios en vue de la baisse (espérée) des taux
2024, january 27

Publié le 24/01/2024 à 14:30 Les Affaires L’immobilier simplifié Malik Yacoubi EXPERT INVITÉ. Entre l’inflation carabinée et la hausse du taux directeur (et donc des taux d’emprunt) qui s’en est suivie, la marge de manœuvre financière de nombreux ménages a été grandement affectée au cours de la dernière année. Tout coûte plus cher, les salaires suivent

Montréal : le prix des maisons de luxe continue de grimper
Non classéNouvelles
Montréal : le prix des maisons de luxe continue de grimper
2020, october 01

Malgré la COVID-19, les prix des maisons de luxe ont bondi depuis le début de la pandémie à Montréal, davantage qu’à Toronto et Vancouver, selon une étude de Royal LePage publiée mardi.  En comparant le prix médian du 15 mars au 9 septembre de cette année par rapport à l’an dernier, la firme immobilière a

Leave a comment