Les membres de la génération Y désirent accéder à la propriété, malgré les nombreuses contraintes. La majorité d’entre eux, soit 60%, souhaitent devenir propriétaires pour bénéficier d’une meilleure qualité de vie.

Une proportion pratiquement aussi importante de Y (58%) veulent devenir propriétaires pour ne plus être locataire. La moitié des jeunes de la génération Y, qui sont âgés de 18 à 34 ans, estiment par ailleurs que l’achat d’une propriété est un bon investissement à long terme.

Ces données proviennent d’une étude réalisée par la firme Léger, pour le compte du Fonds immobilier de solidarité FTQ, de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) et de l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ)

Par

Laissez-nous un commentaire