Alors que meubles et débris sèchent au soleil dans les rues de Gatineau, une colossale et délicate réflexion s'amorce sur l'aménagement du territoire. L'eau a envahi des quartiers qui n'étaient pas cartographiés comme inondables. La menace a-t-elle été suffisamment prise au sérieux?

Un texte de Catherine Lanthier avec la collaboration de Jérémie Bergeron

Dans bien des secteurs, l’eau est montée bien plus haut que les zones inondables identifiées par les autorités compétentes. Comme le témoigne cette carte conçue par ICI Ottawa-Gatineau, des pâtés de maison entiers, où les propriétaires auraient dû dormir sur leurs deux oreilles, se sont retrouvés au coeur du désastre.

Par
Laissez-nous un commentaire