Les acheteurs de maisons peuvent s'attendre à voir les taux d'emprunt reculer, une baisse qui ne sera toutefois pas suffisante pour donner un électrochoc au marché immobilier canadien, estiment plusieurs économistes.

La Banque du Canada (BdC) a causé une surprise de taille mercredi en réduisant d'un quart de point son taux directeur. Celui-ci est passé de 1,00% à 0,75%, alors que plusieurs analystes s'attendaient plutôt à une hausse.

Par
Laissez-nous un commentaire