Pour la première fois depuis le début de la crise de la pyrrhotite il y a 10 ans à Trois-Rivières, le gouvernement du Canada accepte de débloquer un fonds pour aider les victimes à réparer leurs maisons: Ottawa investira 30 millions $ répartis sur les trois prochaines années.

Cette aide financière, Éric Baril et sa famille l'espèrent depuis la construction de leur maison en 2005. Plus les années passent et plus les dommages aux fondations sont importants.

«Pour nous, c’est le levier qu’on avait besoin pour passer à l’étape suivante de notre vie et laisser la pyrrhotite derrière. Ce 100 000 $, je ne l’ai pas et la banque n’allait certainement pas accepter de me le prêter», a dit M. Baril.

Tellement que les Baril songent à condamner la chambre du sous-sol et regrouper toute la famille au rez-de-chaussée.

Par

Laissez-nous un commentaire