On accuse souvent les gouvernements de bouger à la vitesse de l’escargot lorsque vient le temps d’implanter des réformes.

Pas cette fois-ci.

À peine deux semaines se seront écoulées entre l’annonce de nouvelles règles sur le financement hypothécaire par Ottawa, le 3 octobre, et leur mise en oeuvre aujourd’hui, 17 octobre.

Tous les acheteurs qui versent moins de 20% de mise de fonds devront désormais se soumettre à une “simulation de crise” au moment de contracter un prêt.

En clair, cela signifie que leur ratio d’endettement maximal sera calculé en tenant compte d’un taux d’intérêt de 4,64%. Et cela, même si les taux en vigueur tournent plutôt autour de 2,30% pour un terme de cinq ans.

***

Selon mes informations, ce changement règlementaire survient tellement vite –et brusquement, disent plusieurs– que bien des prêteurs nagent aujourd’hui dans le brouillard.

Par
Laissez-nous un commentaire