Le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) souhaite que les prêteurs hypothécaires soient plus prudents lorsqu’ils accordent des hypothèques. L’organisme fédéral a publié une lettre à cet effet, aujourd’hui, à l’intention de toutes les sociétés financières fédérales.

Le BSIF estime que le niveau record d’endettement des ménages canadiens et la hausse rapide du prix des propriétés, dans certaines régions du pays, entraînent une augmentation du risque et rendent les prêteurs plus vulnérables.

«Compte tenu de l’augmentation rapide des prix dans certaines régions et de la faiblesse exceptionnelle des taux d’intérêt que nous connaissons présentement, les risques sont en train de prendre une toute autre dimension, a expliqué le surintendant Jeremy Rudin, par communiqué.

Par

Laissez-nous un commentaire