Le marché des plex est touché depuis quelques mois par une baisse généralisée des ventes de biens immobiliers. Le resserrement des règles de l’assurance hypothécaire a refroidi les ardeurs des acheteurs.

Par ailleurs, le nombre de plex mis en vente, selon la Fédération des chambres immobilières du Québec, a aussi baissé de 10 % entre 2003 et 2013. Cette tendance semble vouloir perdurer, puisque rien n’indique que de grands chantiers de construction privilégieront ce type de nouvelle construction, comparativement au condo.

L’effet de rareté continuera donc d’influencer les prix à la hausse, mais cette hausse ne devrait pas atteindre les sommets que l’on a connus au cours des 10 dernières années. Il est peu probable que les gens qui investissent en immobilier perdent la valeur de leur achat. « Les prix des immeubles vont continuer d’augmenter, mais les vendeurs n’ont plus le gros bout du bâton dans les négociations. Malgré tout, je suggère aux gens qui ont le budget de faire leur achat maintenant pour faire fructifier leur argent. Ce qui va leur permettre d’acheter plus cher et mieux dans le futur », conseille Juliana Lulelaru, courtière immobilière pour l’entreprise Expansion Immo, qui a également donné le cours d’évaluation immobilière.

Par

Laissez-nous un commentaire