La Société canadienne d'hypothèques et de logement a resserré une nouvelle fois les règles de ses produits d'assurance hypothécaire.

À compter du 30 mai, la SCHL n'assurera plus les achats des travailleurs autonomes sans confirmation du revenu par un tiers et elle n'offrira plus d'assurance aux Canadiens qui veulent acquérir une propriété secondaire.

Les travailleurs autonomes pourront toujours se prévaloir d'un financement assuré par la SCHL en confirmant leur revenu, a précisé vendredi l'agence.

La SCHL estime que ces changements toucheront moins de trois pour cent des propriétés qu'elle assure. Compte tenu de l'utilisation limitée des produits retirés de son offre, leur élimination ne devrait pas avoir d'impact important sur le marché de l'habitation, a ajouté l'agence.

Par
Laissez-nous un commentaire