elon les données de JLR, 779 préavis d’exercice ont été émis et publiés au Registre foncier en septembre 2015, soit 1,8 % de moins qu’à la même période l’année dernière. Rappelons-nous qu’un préavis d’exercice peut être émis par un créancier suite au non-respect des engagements du débiteur (souvent un non-paiement). Cela avertit le propriétaire que le prêteur pourra saisir la propriété après un certain délai si la situation n’est pas résolue. Il s’agit d’une faible diminution, après 3 mois consécutifs de hausse. Par contre, pour les trois premiers trimestres de l’année la tendance demeure à la hausse avec une variation de + 3,9 % par rapport à la même période en 2014. Néanmoins, la tendance haussière a ralenti par rapport à l’année dernière.

Suite à l’émission d’un préavis d’exercice, le créancier peut saisir la propriété si aucune entente n’est conclue dans un certain délai. Un propriétaire peut également remettre les clés à son créancier par lui-même. Les délaissements représentent tous ces types de reprises de la propriété par le créancier.

Par

Laissez-nous un commentaire