Alors que s’ouvrent plusieurs salons de l’habitation en cette période de l’année, une majorité d’immeubles à condos manquent de fonds pour réaliser des travaux majeurs.

Le chiffre a de quoi inquiéter: le solde du fonds de prévoyance est inférieur à 1 % de la valeur à neuf de l’immeuble chez 67 % des copropriétés québécoises, indicateur sans équivoque d’un manque de liquidités en cas d’imprévu, révèle un sondage récent du Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec (RGCQ) et de l’APCHQ. Pire: seulement 41 % des syndicats de copropriété constatent cette situation!

Et comment un manque de fonds est-il comblé quand surviennent des travaux urgents? Par une cotisation spéciale unique chez 61 % des copropriétés. Ce qui est souvent dramatique pour des centaines de copropriétaires.

Mais, pas le choix: il faut adopter le mode «urgence», car l’assureur menace parfois de retirer sa couverture. Ou le toit coule. Et, avant la fin du mois ou du trimestre, chacun doit casquer des centaines, voire des milliers de dollars.

Fonds d’urgence

Par

Laissez-nous un commentaire