Négliger de négocier son hypothèque est une des erreurs les plus coûteuses que vous pouvez commettre.

Retenez qu’en finance comme dans le commerce en général, presque tout est négociable. À long terme, une différence de 0,25% peut représenter des milliers de dollars.

Attention au calcul du taux d’intérêt

Il est vraiment très difficile de s’y retrouver. Il y a tellement de taux différents; variable, avec ou sans remise en argent, ouvert, fermé, 5 ans, 7 ans, 10 ans, intérêt composé, simple... Si vous souhaitez avoir l’heure juste, alors comparez toujours les pommes avec les pommes.

A mes yeux, la meilleure façon de se faire avoir est de porter attention uniquement au paiement mensuel. La période d’amortissement a énormément d’importance. Elle déterminera la somme totale des intérêts déboursés. Par exemple, si vous optez pour un horizon de 20 ans, exigez de voir d’abord le montant cumulatif des intérêts. C’est ce qui intéresse le plus la banque et c’est sur ce point que les bonis des cadres sont évalués. Vous adjoindre les services d’un courtier hypothécaire favorisera la défense de vos meilleurs intérêts.

Par

Laissez-nous un commentaire