Publié par TVA Nouvelles

Le marché immobilier qui connaît une surchauffe depuis les dernières années sera encore une fois un marché de vendeurs en 2023, selon les prévisions. 

Le prix des maisons unifamiliales a observé une hausse de 13% en 2022, malgré un ralentissement qui s’est fait sentir, où ne vendait plus en 2 ou 3 jours, mais plutôt entre 30 et 45 jours. 

Moins de ventes et plus d’inscriptions

Comme l’explique Raphaël D. Têtu, courtier immobilier, «c’est comme changer de direction d’un gros paquebot : ça prend du temps. Donc, avant qu’on se tourne vers un marché d’acheteurs, c’est-à-dire qui favorise les acheteurs, ça va prendre du temps».

LIRE LA SUITE ICI

Laissez-nous un commentaire