L’analyse des prix en immobilier est toujours pertinente, mais d’autres facteurs doivent être considérés afin de savoir s’il devient plus ou moins dispendieux d’être propriétaire par rapport au revenu des ménages.
Une hausse de prix peut n’avoir que très peu d’impact sur les acheteurs si elle survient en même temps qu’une baisse des taux d’intérêt et une hausse des salaires équivalente.

Afin de mieux comprendre l’évolution du marché de l’unifamiliale, JLR propose un indice d’accès à la propriété (AP) construit à partir du ratio salaire médian/paiement hypothécaire type. Celui-ci permet de mesurer l’évolution du coût d’un paiement hypothécaire sur une maison au prix médian par rapport au salaire.

VOIR LA SUITE ICI...

Laissez-nous un commentaire