OTTAWA — Not everyone wants to own a home these days, Evan Siddall concedes — not even his own millennial-age son. For the head of the Canada Mortgage and Housing Corp., that’s really saying something.But Siddall’s experience is far from uncommon, the latest census figures show: 30-year-old Canadians are less likely to own a home today than their baby boomer parents did at the same age, mirroring a modest but unmistakable decline in the national home ownership rate.

At age 30, 50.2 per cent of millennials owned their homes, compared to 55 per cent of baby boomers at the same age. Young adults today are more likely to live in apartments than their 1981 counterparts, are less likely to live in single-detached homes, and — as Statistics Canada revealed over the summer — more likely than ever before to still be living at home.LIRE LA SUITE…

Autres articles pouvant vous intéresser
Influenceurs immobiliers: faire croire aux millions faciles sur TikTok et Instagram
AstuceImmobilierNewsNouvelles
Influenceurs immobiliers: faire croire aux millions faciles sur TikTok et Instagram
10 juillet 2024

Julien McEvoy Publié le 6 juillet 2024 à 00 h 00 – Mis à jour le 6 juillet 2024 à 09 h 27 À 22 ans, le tiktokeur Cory Albert fait rêver les jeunes à des millions de dollars. Des stars du Web s’enrichissent en faisant la promotion de remèdes dangereux, de concours frauduleux ou de placements douteux,

Acheter et vendre votre maison en même temps: est-ce réalisable?
Achat propriétéImmobilierVente propriété
Acheter et vendre votre maison en même temps: est-ce réalisable?
5 juillet 2024

GHISLAIN LAROCHELLE Mercredi, 3 juillet 2024 19:00 MISE À JOUR Mercredi, 3 juillet 2024 19:00 Acheter et vendre une maison simultanément ou en cascade peut sembler être un défi de taille. Cependant, avec une bonne planification et les bons outils, votre projet pourra se réaliser sans trop de difficultés. Avant de se lancer, il est crucial

Montréal ne devrait pas augmenter sa présence sur le marché...
ImmobilierNouvelles
Montréal ne devrait pas augmenter sa présence sur le marché...
29 juin 2024

CHARLES POULIN MIS À JOUR LE 27 JUIN 2024 La Ville de Montréal ne devrait pas augmenter sa présence dans le marché immobilier, plaide l’Institut économique de Montréal (IEDM). Lui faire jouer un rôle plus important au sein du marché du logement par le biais des logements sociaux constituerait une mauvaise affectation de ressources qui

Laissez-nous un commentaire