La banque CIBC a modéré la croissance de son portefeuille d’hypothèques durant son troisième trimestre fiscal. Cela faisait quatre ans que la banque n’avait pas ralenti autant son exposition au marché immobilier canadien.

La banque vient d’annoncer une croissance de 2,5 % de son portefeuille hypothécaire à 208,5 milliards de dollars, comparativement à la même période l’année précédente.

DU PLUS AU MOINS

Ce gain est le plus faible depuis quatre ans. Il est même cinq fois moins élevé que l’année dernière, relève Bloomberg.

La CIBC avait alors atteint un rythme record à près de 12 % de croissance de son portefeuille hypothécaire.

Ce coup de frein signe la fin d’une période de trois ans durant laquelle la CIBC surpassait ses principaux rivaux canadiens. Par exemple, la RBC a connu un rythme de croissance de 5,9 % de son portefeuille d’hypothèques au troisième trimestre fiscal.

Ce ralentissement n’est pas une surprise pour la CIBC, qui l’avait annoncé en mai lors de l’annonce des résultats du trimestre précédent. Au cours de la dernière année, la banque a interrompu le développement de son équipe de conseillers hypothécaires mobiles. Ce service avait fortement contribué à atteindre une croissance à deux chiffres du portefeuille hypothécaire de la banque.

LIRE LA SUITE ICI...

Laissez-nous un commentaire