Traitez-moi de Bonhomme Sept Heures si vous voulez, mais je dois prévenir les propriétaires de maison qu’ils risquent d’avoir une vilaine surprise la prochaine fois qu’ils renouvelleront leur hypothèque.

La hausse récente des taux d’intérêt, combinée au resserrement des règles hypothécaires, va faire grimper leurs mensualités. Le choc pourrait être significatif pour certains ménages canadiens, a prévenu cette semaine l’agence de crédit DBRS. Cela pourrait avoir un effet d’entraînement sur le marché immobilier, les dépenses de consommation et l’économie en général.

Le choc sera d’autant plus grand que les ménages ont rarement vécu ce genre de situation.

Depuis 22 ans, il n’y a eu que six petits mois où les gens ont renouvelé à un taux plus élevé. Et encore, la pire hausse, qui remonte à août 2007, était inférieure à 50 points centésimaux (100 points = 1 %). Pas la mer à boire.
Au contraire, grâce à la baisse quasi ininterrompue des taux d’intérêt depuis trois décennies, les ménages sont habitués à avoir une bouffée d’air frais chaque fois qu’ils renouvellent leur prêt. À certaines périodes bénies, les emprunteurs ont pu réduire leur taux de plus de 300 points lors de leur renouvellement. Des milliers de dollars d’économies par an !LIRE LA SUITE ICI...

Laissez-nous un commentaire