Non classé

Deux responsables influents de la Réserve fédérale américaine ont réaffirmé vendredi que la banque centrale pourrait entamer avant la fin de l’année le relèvement de ses taux d’intérêt, tout en reconnaissant que de nouveaux éléments pourraient la contraindre à repousser cette échéance.

William Dudley, le président de Fed de New York, et Dennis Lockhart, son homologue de la Fed d’Atlanta, ont l’un et l’autre déclaré s’attendre à un resserrement de la politique monétaire en 2015 en dépit des signaux préoccupants observés récemment. Ils ont néanmoins laissé la porte ouverte à un report de la hausse des taux à 2016 si l’économie américaine était menacée par l’impact du ralentissement de la croissance mondiale.

Les deux hommes ont semblé douter que le comité de politique monétaire disposerait des éléments nécessaires pour trancher dès la prochaine réunion, les 27 et 28 octobre, laissant entendre que la suivante, les 15 et 16 décembre, leur semblait plus propice à une éventuelle décision sur les taux.

Other articles that may interest you
Scénarios en vue de la baisse (espérée) des taux
Non classé
Scénarios en vue de la baisse (espérée) des taux
2024, january 27

Publié le 24/01/2024 à 14:30 Les Affaires L’immobilier simplifié Malik Yacoubi EXPERT INVITÉ. Entre l’inflation carabinée et la hausse du taux directeur (et donc des taux d’emprunt) qui s’en est suivie, la marge de manœuvre financière de nombreux ménages a été grandement affectée au cours de la dernière année. Tout coûte plus cher, les salaires suivent

Montréal : le prix des maisons de luxe continue de grimper
Non classéNouvelles
Montréal : le prix des maisons de luxe continue de grimper
2020, october 01

Malgré la COVID-19, les prix des maisons de luxe ont bondi depuis le début de la pandémie à Montréal, davantage qu’à Toronto et Vancouver, selon une étude de Royal LePage publiée mardi.  En comparant le prix médian du 15 mars au 9 septembre de cette année par rapport à l’an dernier, la firme immobilière a

Leave a comment