Prix en hausse, resserrement des règles hypothécaires… Devenir propriétaire est sans doute aujourd’hui moins facile qu’avant. Or, tous s’entendent pour dire que c’est encore possible d’acheter une maison quand on est jeune, à la condition de faire preuve de discipline. Tour d’horizon.

UN DOSSIER DE NOTRE COLLABORATEUR YVON LAPRADE

Un premier triplex à… 22 ans

Stéphanie Milot avait 22 ans lorsqu’elle a acheté son premier triplex. Son professeur à HEC Montréal venait de lui dire : « Achetez-vous de la brique ! »

Elle l’a pris au mot. « Il y avait une pancarte à vendre devant un triplex de la rue Saint-Denis, près du métro Sauvé, se souvient-elle. J’ai fait une offre d’achat et je l’ai payé 142 000 $. »

La jeune étudiante de l’époque est aujourd’hui âgée de 46 ans. Elle possède un « parc immobilier » de 97 appartements.

LIRE LA SUITE ICI…

Autres articles pouvant vous intéresser
Une baisse des taux d’intérêt est possible cette semaine, selon des économistes
Achat propriétéHypothèqueNouvellesVente propriété
Une baisse des taux d’intérêt est possible cette semaine, selon des économistes
23 juillet 2024

Les économistes et les observateurs du marché prédisent que la Banque du Canada réduira à nouveau les taux d’intérêt cette semaine, alors que les preuves d’un ralentissement durable de l’inflation s’accumulent. Mis à jour hier à 19h40 AMANDA STEPHENSON La Presse Canadienne Les attentes selon lesquelles la banque abaisserait son taux directeur lorsqu’elle fera son

Les ventes résidentielles en hausse au deuxième trimestre
Achat propriétéHypothèqueNewsNouvellesVente propriété
Les ventes résidentielles en hausse au deuxième trimestre
17 juillet 2024

Publié le 12 juillet La Presse Canadienne (L’Île-Des-Sœurs) Le marché immobilier au Québec reprend de la vigueur. Les ventes résidentielles ont augmenté de 12 % dans la province au deuxième trimestre de 2024 par rapport à l’année précédente, a indiqué l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) dans un communiqué vendredi. Il y a eu

Laissez-nous un commentaire