Par David Beauchamps

En avril, les ventes et les prix des propriétés, toutes les catégories confondues, ont augmenté dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal, selon les données compilées à partir de la base de données de Centris par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). Ces chiffres sont encourageants pour les propriétaires puisqu’ils sont similaires à ceux de l’an 2000, laissant croire que le creux de ventes de propriétés est passé.

Le nombre de ventes résidentielles s’élève à 3 755 en avril 2023, constituant une baisse de -26% par rapport à avril 2022. Cela représente aussi une stabilisation des ventes dans la région de Montréal pour un troisième mois consécutif. L’APCIQ nuance cependant les chiffres en raison du nombre plus faible de maisons en vente sur le marché et de la hausse des prix.

LIRE LA SUITE ICI

Autres articles pouvant vous intéresser
Les ventes résidentielles en hausse de 10 % en avril
Achat propriétéImmobilierNouvellesVente propriété
Les ventes résidentielles en hausse de 10 % en avril
18 mai 2024

(Ottawa) Le nombre de ventes résidentielles en avril a augmenté de 10,1 % par rapport à la même période l’an dernier, selon l’Association canadienne de l’immobilier (ACI). Le nombre de propriétés ayant changé de main a toutefois diminué par rapport au mois de mars, malgré un afflux de nouvelles inscriptions sur le marché.Mis à jour le 15 mai SAMMY

Les locataires sont plus mal pris que les propriétaires
Achat propriétéHypothèqueImmobilierNouvelles
Les locataires sont plus mal pris que les propriétaires
13 mai 2024

La hausse rapide des taux d’intérêt a fait craindre le pire pour les détenteurs de prêts hypothécaires. Mais ce sont les ménages sans emprunt hypothécaire qui montrent le plus de signes de détresse financière, révèle le Rapport sur la stabilité financière publié jeudi par la Banque du Canada. Son gouverneur, Tiff Macklem, a répondu à nos questions.Mis

Laissez-nous un commentaire