Louer une résidence secondaire pour arrondir les fins de mois ou préparer sa retraite peut s'avérer une solution viable financièrement, mais à quel prix? Outre les dépenses inhérentes à ce projet, il ne faut pas oublier l'implication que cela exige.

Des revenus, mais aussi des efforts

Paperasse, entretien, accueil des locataires... Louer une résidence secondaire réduit les charges pour pouvoir profiter d'une maison à la campagne ou arrondir les fins de mois, mais s'accompagne d'un grand nombre de tâches à mettre dans la balance avant de se lancer.

Maryse Gagnon, 44 ans, agente de méthodes en aéronautique, et son conjoint Yves Ouellet, 55 ans, technicien certifié en aéronautique, ont acheté un premier chalet, vendu depuis, puis un deuxième chalet dans Lanaudière dans le but de les louer et d'avoir «un complément de revenus», expliquent-ils.

Par
Laissez-nous un commentaire