Les acheteurs d’origine chinoise sont maintenant les plus importants clients des petits et grands projets de copropriétés neuves du centre-ville de Montréal, a découvert notre Bureau d’enquête après des mois de vérification des transactions immobilières.

Des centaines d’acheteurs fortunés d’origine chinoise ont investi près de 140 millions de dollars dans des copropriétés de l’arrondissement Ville-Marie, depuis le 1er janvier 2015.

Ces achats massifs sont souvent payés comptant, c’est-à-dire sans hypothèque (à lire demain). Ils se font malgré une loi du gouvernement chinois qui interdit à ses citoyens de sortir plus de 50 000 $ US du pays par année.

Le phénomène s’étend aussi à des projets domiciliaires cossus de certaines banlieues de Montréal.

Par
Laissez-nous un commentaire