Circulation complexe, déneigement jugé trop rare et fermeture de commerces sont quelques-unes des raisons pour lesquelles trois voisins de la rue Fabre ont décidé de vendre leur propriété située en plein cœur de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal.

Pour Alain Baratte, résident du quartier depuis 33 ans, les mesures censées alléger la circulation sont de trop. En voulant éviter que les automobilistes traversent l’arrondissement via les rues résidentielles, l’administration municipale aurait restreint la mobilité des résidents.

«Je n’ai pas de problème avec les gens qui traversent [le quartier]. J’habite en ville, j’accepte la circulation, plaide-t-il. Mais ils veulent qu’on prenne les axes principaux, Papineau, Mont-Royal et Saint-Joseph. Il y aura encore plus de trafic et surtout on fait beaucoup de détours.»

Par

Laissez-nous un commentaire