Il fait beau, il faut chaud. Vous peinez à y croire, mais les rayons du soleil ont fini par transpercer la grisaille québécoise. Enfin, bientôt. C’est le temps de penser à louer, ou même acheter, ce chalet dont vous rêvez. Mais attelez-vous, ces petits coins de paradis sont très, très en demande.

 

2016 a été une année «prolifique» pour le secteur des propriétés de villégiatures, estime un rapport de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ). Si le marché des condos est moribond à Montréal et à Québec, celui des chalets est vigoureux en région.

 

En Outaouais, dans Lanaudière, dans les Laurentides, en Estrie, en Montérégie et dans la Capitale-Nationale, 3 435 propriétés de villégiatures ont été vendues dans les secteurs ruraux en 2016, selon la FCIQ. Une hausse des ventes de 11% par rapport à 2015.

Par
Laissez-nous un commentaire