Non classé

Les jeunes familles qui veulent acheter une maison décident souvent de se tourner vers la banlieue, où les propriétés sont moins chères. Mais on aurait tort de croire que vivre en périphérie est nécessairement une meilleure affaire, financièrement, que vivre en ville, explique la journaliste Isabelle Ducas. L’achat, fréquent, d’une deuxième voiture et l’augmentation générale des frais reliés au transport réduisent l’écart du coût de la vie entre la ville et la banlieue.

Autres articles pouvant vous intéresser
Scénarios en vue de la baisse (espérée) des taux
Non classé
Scénarios en vue de la baisse (espérée) des taux
27 janvier 2024

Publié le 24/01/2024 à 14:30 Les Affaires L’immobilier simplifié Malik Yacoubi EXPERT INVITÉ. Entre l’inflation carabinée et la hausse du taux directeur (et donc des taux d’emprunt) qui s’en est suivie, la marge de manœuvre financière de nombreux ménages a été grandement affectée au cours de la dernière année. Tout coûte plus cher, les salaires suivent

Montréal : le prix des maisons de luxe continue de grimper
Non classéNouvelles
Montréal : le prix des maisons de luxe continue de grimper
1 octobre 2020

Malgré la COVID-19, les prix des maisons de luxe ont bondi depuis le début de la pandémie à Montréal, davantage qu’à Toronto et Vancouver, selon une étude de Royal LePage publiée mardi.  En comparant le prix médian du 15 mars au 9 septembre de cette année par rapport à l’an dernier, la firme immobilière a

LES TERRITOIRES SCOLAIRES SUR CENTRIS
Non classé
LES TERRITOIRES SCOLAIRES SUR CENTRIS
6 mars 2019

LES TERRITOIRES SCOLAIRES SUR CENTRIS Le territoire scolaire est souvent un critère important pour les familles qui cherchent une propriété. Il est désormais possible d’obtenir l’information en quelques clics lorsqu’on navigue sur la plateforme Centris. Après avoir rendu disponibles différentes informations liées au style de vie d’un quartier, Centris, qui regroupe les propriétés à vendre

Laissez-nous un commentaire