AGENCE QMIMardi, 30 août 2022 15:41

Le prix moyen des maisons au pays pourrait chuter de 20% à 25% en 2023, après que ceux-ci ont explosé pendant la pandémie de COVID-19, selon un rapport de la Banque TD.  

Les prix ont déjà commencé à baisser au cours de l’été dans certaines régions du pays, une tendance qui pourrait perdurer.

«Il faut voir d’où on part. Depuis le début de pandémie, on a quand même connu au Québec une hausse du prix des maisons d’environ 50%, ce qui n’est pas rien. Donc, une baisse de 25%, ça reste relativement acceptable compte tenu de la hausse qu’on a connu jusqu’à maintenant», explique Charles Braunt de l’APCIQ, en entrevue au TVANouvelles de midi.

Ainsi les gens qui ont acheté leur résidence pendant la pandémie, alors que les prix étaient en hausse, sont aujourd’hui confrontés à une hausse des taux d’intérêt et à une possible baisse de la valeur de leur maison. 

«Pour ceux qui ont acheté au cours des douze derniers mois ou plus encore, c’est sûr qu’avec la surenchère, les prix ont augmenté de manière un peu artificielle, notamment juste avant le pic... Les gens qui ont acheté pendant cette période-là ont peut-être acheté trop cher et de manière un peu surévaluée», ajoute l’expert. 

LIRE LA SUITE ICI

Laissez-nous un commentaire