Acheter un condo neuf est excitant : regarder pousser les fondations, choisir les matériaux désirés et mettre les clés dans la serrure d'un condo « qui sent le neuf ». Or, résister pour acheter un condo à peine usagé est une excellente façon de faire une bien meilleure affaire. Voici pourquoi.

 

Comme le mentionne d’emblée Me Yves Joli-Cœur, avocat spécialisé en droit de la copropriété, « acheter un condo neuf relève parfois d’une véritable profession de foi. » De nombreuses incertitudes attendent les futurs acheteurs, alors que l’achat d’un condo existant permettrait d’en mettre plusieurs de côté.

 

Un aperçu plus réaliste

 

La visite d’un condo permet de se faire une idée plus réaliste et de confirmer certaines informations. « Il est fréquent qu’il y ait un écart entre la superficie annoncée et la superficie finale », note Me Joli-Cœur. « En raison des contraintes de construction, qu’un promoteur immobilier ne peut contrôler, on peut perdre au change lors de l’achat d’une copropriété neuve. » Lorsqu’on fait l’achat d’un condo existant, on peut demander de consulter le certificat de localisation, qui confirmera la véritable superficie habitable

Par

Laissez-nous un commentaire