La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) a décidé de tripler la note de frais imposée aux institutions financières qui garantissent les prêts des marchés des titres adossés à des créances hypothécaires. Une décision qui pourrait, en bout de ligne, coûter plus cher au consommateur, selon Garry Marr du Financial Post.

Par
Laissez-nous un commentaire