La Ville de Montréal a indiqué à Benoît Giasson, journaliste de La facture, qu'il n'y a non pas 62, mais 79 anciens dépotoirs sur lesquels des centaines de résidences sont construites. En novembre, l'émission mettait au jour que les autorités municipales taisaient depuis 22 ans l'existence de nombreux terrains contaminés situés sur d'anciens dépotoirs.

Benoît Giasson explique que selon Martin Tremblay, ingénieur spécialiste des sols et chef de la Division géotechnique à la Ville de Montréal, cette dernière a une responsabilité dans ce dossier, « parce que c'est elle qui a permis à la fois le remplissage et la construction sur les terrains ».

Par
Laissez-nous un commentaire