Au Canada, les lois fiscales permettent d’exonérer d’impôt le gain en capital réalisé à la disposition d’une résidence principale. L’existence de cette exonération d’impôt est bien connue de la population, mais plusieurs particularités de cette mesure fiscale sont mal comprises.

Premièrement, il est possible qu’une personne ou une famille possède plus d’une résidence se qualifiant de résidence principale au cours d’une même année. Par contre, seulement une d’entre elles peut faire l’objet de l’exonération pour chaque année de détention.

Par
Laissez-nous un commentaire