Les maisons deviennent de plus en plus impossibles à acheter tellement leur prix est élevé, principalement à Vancouver et à Toronto.

Pour freiner la hausse, le gouvernement fédéral a mis en place de nouvelles règles plus strictes, mais celles-ci ont aussi un impact au Québec.

Maryse Larochelle est un cas type. Dimanche dernier, la jeune femme expliquait à TVA Nouvelles qu'elle rêvait d'une maison de 200 000$ avec une mise de fonds sous les 20%, donc avec une hypothèque à assurer.

Avant lundi, elle aurait pu se l'offrir. Ce n’est maintenant plus possible. Avec les nouveaux calculs imposés par Ottawa, la banque a retranché 67 000$ au montant qu'elle avait obtenu le printemps dernier. Elle devra chercher une maison de 125 000$. Elle n’a encore rien trouvé.

Par
Laissez-nous un commentaire