Les Canadiens à la recherche d'une maison sont prêts à s'éloigner de plus en plus de leur lieu de travail, selon de nouvelles données immobilières. Toutefois le Québec ne fait pas exception à la tendance, bien au contraire. Le phénomène est-il là pour s'installer? Point de vue de Charles Brant, directeur, analyse de marché, à l'Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec.

Laissez-nous un commentaire