IMMOBILIER

LA RÉGION MONTRÉALAISE MAINTIENT LA CADENCE

Par ANDRÉ DUBUC : LA PRESSE

La région Montréalaise : Les 2825 ventes résidentielles conclues le mois dernier dans la région métropolitaine de Montréal ont représenté une augmentation de 3 % sur un an, un record pour cette période de l’année et une 46e hausse mensuelle d’affilée, selon la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM).

La compilation des données publiée hier démontre que cinq des six principaux secteurs géographiques ont enregistré des hausses d’activité en décembre. Ceux de Vaudreuil-Soulanges et de Saint-Jean-sur-Richelieu se sont démarqués avec des croissances de ventes respectives de 13 et de 8 %. La Rive-Nord (6 %), Laval (5 %) et la Rive-Sud (3 %) ont également connu une augmentation du nombre de transactions.

Seul le secteur de l’île de Montréal a enregistré une légère diminution de ses ventes, de 1 % par rapport à décembre 2017. — La Presse canadienne

TAUX HYPOTHÉCAIRES
LA TENDANCE HAUSSIÈRE FAIT UNE PAUSE

Encore mieux, une baisse des taux hypothécaires fixes de long terme n’est plus totalement à exclure.

LA RÉGION MONTRÉALAISE: LES BANQUES AJUSTERONT-ELLES LEURS TAUX ?

En théorie, une baisse de cette amplitude déclenche une baisse des taux hypothécaires fixes de cinq ans. Ce qui ne s’est pas vu jusqu’à présent.

« Nous pensons que la baisse des taux obligataires des dernières semaines est exagérée. »

— Mathieu D’Anjou, économiste chez Desjardins, premier prêteur hypothécaire au Québec

Son confrère chez RBC, Robert Hogue, est du même avis. « Nos prévisions n’ont pas changé pour le Canada. On s’attend à un ralentissement de la croissance économique en 2019, mais on ne s’attend pas à une récession. »

LIRE LA SUITE ICI...

Laissez-nous un commentaire