Banque du Canada

 

Tout porte à croire que la Banque du Canada augmentera son taux d’intérêt directeur d’un quart de point, à 1,25 %.

 

Si la Banque du Canada fait la même analyse de la conjoncture que la plupart des économistes, le taux d’intérêt de base qui sert de guide aux institutions financières grimpera de 0,25 %.

Le taux d’intérêt de base pour la troisième fois en moins d’une année au pays.

 

C’est l’excellente performance du marché de l’emploi en 2017 qui aura servi de déclencheur puisqu’à 5,7 % en décembre.

 

Certains critiqueront la Banque du Canada pour son empressement à hausser les taux alors que l’inflation ne menace pas vraiment. À moins de 2 %, le taux d’inflation paraît même idéal.

 

Une autre raison de s’opposer à la hausse tient à l’incertitude qui entoure l’ALENA. Si le gouvernement Trump se retire de l’entente, il est probable que l’économie ralentira.

 

Malgré ces arguments raisonnables, la Banque du Canada doit profiter de la période de calme et de croissance actuelle pour revenir à un taux de base.

 

La raison tient au fait que les taux d’intérêt sont le principal outil dont dispose la banque centrale pour combattre l’inflation, mais aussi la récession.

 

Depuis la crise de 2008-2009, les taux ont été maintenus à des niveaux excessivement bas pour stimuler la consommation.

 

Un grand nombre de ménages ont même profité de l’augmentation de valeur de leur propriété pour y ajouter une ligne de crédit.

 

Or, ces prêts sont pour un grand nombre assurés par la SCHL.

 

C’est pour cette raison qu’Ottawa a resserré les conditions d’emprunt hypothécaire à quelques reprises depuis cinq ans.

 

Laisser les taux au niveau actuel serait irresponsable compte tenu du caractère cyclique du capitalisme. En revanche, agir trop brusquement le serait autant.

 

http://eryckveziau.com/immobilier/banque-canada-au…-taux-dinteret-2/

Banque du Canada augmentera son taux d’intérêt=”courtier immobilier Laval”>courtier immobilier</a>Banque du Canada augmentera son taux d’intérêt

LIRE LA SUITE ICI...

Laissez-nous un commentaire