Une hausse des taux d’intérêt qui survient comme en juillet dernier, ça ressemble à l’apparition d’un feu sauvage qu’on croyait avoir vaincu avec la force du mental. Quand sept années se sont écoulées depuis qu’il s’est montré le bout du nez, on croit qu’il ne reviendra plus jamais.

Jusqu’au matin où on se réveille avec ce gyrophare au bord de la bouche qui nous rappelle l’implacable réalité: peu importe le temps qui passe, ça finit toujours par revenir!

 

Ainsi en est-il des hausses des taux d’intérêt.

 

Ne reste plus alors à espérer que les ravages soient contenus. Mais voilà, justement! Une deuxième augmentation en moins de deux mois nous a frappés cette semaine. Puis la crainte que ça dégénère.

 

LIRE LA SUITE ICI…

Autres articles pouvant vous intéresser
Les locataires sont plus mal pris que les propriétaires
Achat propriétéHypothèqueImmobilierNouvelles
Les locataires sont plus mal pris que les propriétaires
13 mai 2024

La hausse rapide des taux d’intérêt a fait craindre le pire pour les détenteurs de prêts hypothécaires. Mais ce sont les ménages sans emprunt hypothécaire qui montrent le plus de signes de détresse financière, révèle le Rapport sur la stabilité financière publié jeudi par la Banque du Canada. Son gouverneur, Tiff Macklem, a répondu à nos questions.Mis

Voici la mise de fonds nécessaire pour acheter une propriété...
Achat propriétéHypothèqueImmobilierNouvelles
Voici la mise de fonds nécessaire pour acheter une propriété...
25 avril 2024

Lundi, 15 avril 2024 07:00 MISE À JOUR Lundi, 15 avril 2024 07:00 Les ventes de propriétés ont repris leur air d’aller dans la majorité de la province selon les données publiées par L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). Voici ce à quoi on peut s’attendre si on veut acheter une maison ou un

Laissez-nous un commentaire