Non classé

1. En moyenne, 8262 maisons sont vendues au Québec chaque année entre le 15 novembre et le 31 décembre.

2. C’est près de 10 % de toutes les ventes de l’année qui sont réalisées entre le 15 novembre et le 31 décembre.

3. Les gens recherchant une maison pendant la période des fêtes sont des acheteurs très sérieux.

4. Les acheteurs ont, pendant cette période, moins de propriétés à visiter. La compétition est moins forte et les chances sont meilleures d’obtenir votre prix.

5. L’inventaire augmente dramatiquement en janvier ce qui signifie moins d’argent pour les vendeurs.

6. Les maisons sont toujours plus belles et accueillantes décorées pour le temps des fêtes.

7. Les acheteurs sont plus émotifs pendant la période des fêtes et donc plus enclins à accepter votre prix.

8. Les acheteurs disposent de plus de temps pour magasiner une propriété pendant les vacances des fêtes.

9. En janvier, beaucoup de gens sont transférés pour le travail et ne peuvent pas attendre le printemps pour trouver une nouvelle maison.

10. Bien qu’en étant sur le marché, vous pouvez choisir de ne pas recevoir de visites pendant quelques jours.

11. Vendez maintenant à un meilleur prix pour une occupation plus tard au printemps. Vous n’aurez pas à passer les prochains moins à recevoir des visites.

12. En vendant maintenant, vous aurez plus de temps pour choisir une nouvelle maison et faire une offre ferme (non-conditionnelle) alors que l’inventaire sera plus élevé et les prix plus bas.

 

Other articles that may interest you
Scénarios en vue de la baisse (espérée) des taux
Non classé
Scénarios en vue de la baisse (espérée) des taux
2024, january 27

Publié le 24/01/2024 à 14:30 Les Affaires L’immobilier simplifié Malik Yacoubi EXPERT INVITÉ. Entre l’inflation carabinée et la hausse du taux directeur (et donc des taux d’emprunt) qui s’en est suivie, la marge de manœuvre financière de nombreux ménages a été grandement affectée au cours de la dernière année. Tout coûte plus cher, les salaires suivent

Montréal : le prix des maisons de luxe continue de grimper
Non classéNouvelles
Montréal : le prix des maisons de luxe continue de grimper
2020, october 01

Malgré la COVID-19, les prix des maisons de luxe ont bondi depuis le début de la pandémie à Montréal, davantage qu’à Toronto et Vancouver, selon une étude de Royal LePage publiée mardi.  En comparant le prix médian du 15 mars au 9 septembre de cette année par rapport à l’an dernier, la firme immobilière a

Leave a comment