Agence QMI

Publié le 12 avril 2024 à 14 h 35

Les nouvelles mesures annoncées mercredi par la ministre des Finances Chrystia Freeland en matière d’immobilier devraient aider les premiers acheteurs et relancer le marché de la propriété neuve, selon des experts. 

Les premiers acheteurs potentiels qui souhaitent investir dans une propriété neuve pourront désormais emprunter sur 30 ans, au lieu des 25 ans maximums actuels.

«Les premiers acheteurs magasinent surtout pour des maisons existantes parce qu’ils ont moins les moyens d’acheter une maison neuve. Là, on va permettre de diminuer leurs mensualités hypothécaires puisqu’on amortit sur une plus longue période», a indiqué Paul Cardinal de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec.

Pour M. Cardinal, cette annonce pourrait relancer le marché de la propriété neuve.

«Ça va probablement dépasser une partie de la demande de l’existant vers le neuf et normalement l’offre va suivre en conséquence, donc on devrait aider à donner un petit avantage à la construction neuve», a-t-il expliqué, à TVA Nouvelles.

VOIR L'ARTICLE ORIGNALE

Laissez-nous un commentaire