Les boomers font face à une «crise sévère du logement», selon l'agence de crédit DBRS

Les personnes à revenu fixe sont mal équipées pour faire face à de fortes hausses des coûts de logement.

Lorsqu'on regarde les problèmes d'accessibilité du logement au Canada, on focalise souvent sur les générations plus jeunes et leurs difficultés à entrer dans le marché de la propriété.

 Mais un nouveau rapport de l'agence de crédit DBRS soutient que ce sont les aînés qui vivront les pires problèmes d'accessibilité dans les années à venir, parce que l'offre de logement pour aînés ne suit tout simplement pas avec la croissance de population dans ce groupe d'âge.

 «Les aînés du Canada font face à une pénurie sévère de logements, car il y a un nombre croissant de baby-boomers qui atteignent l'âge de 65 ans, associée à un faible taux d'inoccupation et d'offre, ainsi qu'à des taux de loyer élevés», écrivent dans l'étude les auteurs Stephanie Hughes, Karen Gu et Erin Stafford.
Une augmentation régulière et rapide dans la population aînée a d'ailleurs été noté par Statistique Canada et est citée dans le rapport. Pour la première fois, le recensement de 2016 a révélé qu'il y a maintenant plus d'aînés au Canada que d'enfants de 14 ans et moins.

 Le nombre d'aînés au Canada doublera d'ici 2036, selon les projections, et atteindra entre 9,9 millions et 10, 9 millions de personnes, par rapport à 5,9 millions dans le recensement de 2016.

Lire la suite ici...

Laissez-nous un commentaire