La capacité financière; selon Desjardins

La capacité financière d’acquérir une propriété recule au Québec

| Publié le 10 mai 2018 par Agence QMI

Alors que la capacité financière des ménages canadiens d’acquérir une propriété s’est accrue au cours du premier trimestre de 2018, comparativement au trimestre précédent, la situation a été tout autre dans la Belle Province.

Selon l’Indice d’abordabilité Desjardins (IAD) dévoilé jeudi, le Québec a vu son indice d'abordabilité se contracter dans les trois premiers mois de l’année en cours. Il a ainsi reculé de -1,1 %, passant de 131,4 au 4e trimestre de 2017 à 129,9 au 1er trimestre de 2018.

Les analystes pointent du doigt les coûts de possession d’une propriété, lesquels ont enregistré une hausse plus élevée que la croissance des revenus après impôts des ménages. Ainsi, le prix de vente moyen d’une propriété au Québec est passé de 299 324 $ à 301 955 $ d’un trimestre à l’autre, en hausse de 0,9 %, alors que les coûts de possession ont crû de 1,8 %, de 21 118 $ à 21 502 $. Les coûts de possession incluent l'hypothèque, les impôts fonciers et les services publics.

Laissez-nous un commentaire