La croissance des ventes et des prix DE PROPRIÉTÉS se poursuivra en 2018

Le marché immobilier du Grand Montréal ne montre aucun signe d’essoufflement, bien au contraire, puisque les hausses de prix des trois derniers trimestres.

Dans son Étude sur le prix des maisons, l’agence indique que les nouvelles règles hypothécaires pourraient même doper la demande, déjà forte, dans le segment de la copropriété.

Royal LePage précise que le marché s’équilibre pour la première fois en cinq ans dans le Grand Montréal avec des ventes en hausse de près de 22 % au quatrième trimestre et des prix.

la-croissance-des-ventes-et-des-prix-se-poursuivra-en-2018

À Laval et dans la couronne nord de Montréal, les ventes d’appartements en copropriété ont augmenté respectivement de 40,8 % et 31 %.
Ce sont les maisons à deux étages qui ont enregistré la progression des prix la plus significative, à 8,4 %, pour se fixer à un prix médian de 492 082 $ par rapport au quatrième trimestre de 2016.

«Le marché immobilier de Montréal est en pleine effervescence. Le segment des maisons unifamiliales, lequel connaît une pénurie d’inventaire depuis quelques trimestres, est définitivement entré dans un marché de vendeurs. Symptomatique de ce phénomène, les offres multiples ont pris de l’ampleur dans certains quartiers en forte demande du Grand Montréal et pas uniquement dans le segment des unifamiliales.

«L’offre de propriétés à vendre devrait continuer de se résorber dans pratiquement tous les segments de marché, ce qui continuera de faire pression à la hausse sur les prix.

la-croissance-des-ventes-et-des-prix-se-poursuivra-en-2018

LIRE LA SUITE ICI...

Leave a comment